ACTIVITES > Région de Tillabéri > Restitution des travaux d’inventaire des ressources naturelles du domaine de l’Etat

Du fait de la proximité avec Niamey, le département de Kollo fait l’objet d’une occupation illégale de terres relevant du domaine public de l’Etat. Ces occupations sont parfois formalisées par des actes fonciers. Ces terres sont pour la plupart des ressources partagées, ressources pastorales ou forêts, sur lesquelles les populations du Niger disposent d’un droit d’usage collectif : cette occupation prive donc les populations riveraines et les éleveurs de l’accès à ces ressources.

C’est pourquoi la Commission foncière départementale de Kollo a entrepris en 2012 de réaliser un inventaire des ressources du domaine de l’Etat dans les communes de Bittinkodji, Hamadallaye, Karma, Kirtachi et Youri. Ce travail a été restitué lors d’un forum financé par la coopération suisse à Toulouaré dans la commune rurale de Bittinkodji le 29 juin 2013.

Le forum de restitution de l’inventaire des ressources naturelles du domaine de l’Etat a été présidé par la Secrétaire générale du département de Kollo et a vu la participation du Secrétaire général de la région de Tillabéri, des représentants des communes du département, de tous les chefs de canton du département, des organisations paysannes, des rouggas…

Après la cérémonie officielle d’ouverture, le secrétaire permanent de la Commission foncière départementale de Kollo a présenté le rapport de l’inventaire, notamment les différentes ressources du domaine de l’Etat dans les cinq communes, mais aussi les enjeux autour de ces ressources qui sont, entre autres, les ventes illégales, l’appropriation privative de ces ressources et les conflits dans l’accès, l’utilisation et la gestion de ces ressources entre les acteurs. Ensuite le représentant du secrétariat permanent du Code Rural a rappelé le statut de ces ressources partagées et les sanctions auxquelles s’exposent les personnes qui occupent ces terres.

Ces présentations ont suscité beaucoup de réactions, notamment des organisations paysannes. Ces dernières ont fustigé l’occupation dont font l’objet les ressources naturelles domaniales dans le département de Kollo. Elles ont également attiré l’attention des décideurs à veiller au respect des dispositions juridiques en matière d’accès, d’utilisation et de gestion des ressources domaniales. Les OP se sont aussi engagées à dénoncer toutes les occupations illégales et d’accompagner tous les acteurs soucieux de la préservation du patrimoine commun.

     
 
Inscrivez vous à la newsletter :  
Inscription
Désinscription
 

Questions

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser une telle méthode, en élaborant une convention locale entre les différents acteurs utilisateurs de la ressource. Malgré tout, il convient d’être très prudent dans une telle situation, afin de ne pas modifier ou altérer la vocation principale de pâturage de cette aire et de ne recourir qu’exceptionnellement à cette méthode.

 

Liens