Est-ce que le maire a un pouvoir de conciliation dans le cas d’un conflit foncier ?

Non, le maire ne peut pas établir un acte de conciliation.
En effet, le pouvoir de conciliation est seulement dévolu aux autorités coutumières et aux juges. Seules les conciliations établies par une personne ayant officiellement un pouvoir de conciliation ont une valeur exécutoire. Ce qui n’est pas le cas du maire.

Par contre, toute personne peut contribuer à faciliter un règlement à l’amiable entre des parties en conflit. Mais pour que la conciliation soit officielle, elle doit être constatée par les autorités habilitées, à savoir les autorités coutumières et les magistrats de l’ordre judiciaire.

(Référence juridique : article 149 de l’ordonnance n° 93-015 du 2 mars 1993 fixant les principes d’orientation du Code Rural)