ACTIVITES > Région de Maradi > Mise en place du comité régional de concertation, d’orientation et d’appui au processus d’élaboration du schéma d’aménagement foncier

Du 12 au 13 avril 2013 s’est tenu l’atelier de mise en place du comité régional de concertation, d’orientation et d’appui au processus d’élaboration du schéma d’aménagement foncier dans la région de Maradi. Cet atelier, financé par le PASEL de la coopération suisse, a regroupé les autorités administratives, les autorités coutumières, les élus, les services techniques, les structures du Code Rural et les représentants des OPA.

La rencontre a permis de :

  • Installer officiellement le comité régional de concertation, d’orientation et d’appui au processus d’élaboration du schéma d’aménagement foncier,
  • Présenter le SAF et ses enjeux pour la région de Maradi,
  • Valider le document d’élaboration du SAF de la région.

La région de Maradi est caractérisée par une forte croissance démographique et une densité de population importante (environ 75 hab/km2 contre 12 hab/km2), ce qui engendre une forte dégradation des ressources naturelles, une forte compétition pour l’accès aux ressources naturelles, une saturation foncière, des exploitations de très petite taille et des paysans sans terre… Tous ces problèmes font du SAF un enjeu majeur pour la région de Maradi.

     
 
Inscrivez vous à la newsletter :  
Inscription
Désinscription
 

Questions

L’eau peut avoir différents statuts. Font partie du domaine public naturel de l’Etat : • Les eaux de surface telles que : les cours d’eau permanents ou non, flottables ou non, navigables ou non, les lacs, les étangs et toute autre source ayant un caractère permanent ou temporaire dans la limite des plus hautes eaux avant débordement ainsi qu’une bande de 25 mètres au-delà de cette limite ; • Les nappes d’eau souterraine ; • Les sources thermo-minérales. Font partie du domaine public artificiel de l’Etat (...)

 

Liens