ACTIVITES > Secrétariat Permanent du Code Rural > Avis de vacance de poste

Le Niger a initié un projet d’appui à la mise en œuvre de la Déclaration de l’Union Africaine sur le foncier avec l’appui de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (Secrétariat de l’Initiative sur les politiques foncières en Afrique (LPI) et le soutien financier de l’Agence Suisse pour le Développement et la coopération (SDC).

A travers ce projet, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique(CEA) s’est engagée à soutenir les efforts du Gouvernement du Niger dans l’amélioration de la mise en œuvre des Principes d’Orientation du Code Rural (POCR), en tant que partie intégrante de la mise en œuvre de la Déclaration de l’Union Africaine sur le foncier (LPI).

Le projet appuiera en particulier, l’élaboration et la mise en œuvre des schémas régionaux d’aménagement foncier prévus par les articles 127 à 129 de l’ordonnance n° 93-015 du 2 mars 1993 fixant les Principes d’Orientation du Code Rural (POCR), contribuant ainsi aux efforts d’ensemble d’élaboration du Schéma national d’aménagement du territoire. Le projet apportera également un soutien à l’amélioration du suivi-évaluation du processus foncier du Code Rural.

La réalisation avec succès des activités et résultats attendus du projet nécessite le recrutement d’un coordonnateur national, qui sera chargé de la mise en œuvre de l’ensemble des activités du projet.

Pour faire acte de candidature, les candidats devront produire un dossier complet comportant :

  • Une lettre de motivation,
  • Un Curriculum vitae détaillé comportant trois adresses de personnes de référence,
  • Les copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestations,
  • Un certificat médical d’aptitude physique datant de moins de 3 mois,
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de 3 mois.

Les candidatures sous pli fermés portant la mention « Coordonnateur National LPI-CR » doivent être déposées au Secretariat Permanent du Code Rural à Niamey Quartier Terminus, Niamey, Tél : 20 73 20 93 / 96 57 64 01 contre accusé de réception au plus tard le 4 avril 2013 à 17h.

     
 
Inscrivez vous à la newsletter :  
Inscription
Désinscription
 

Questions

L’eau peut avoir différents statuts. Font partie du domaine public naturel de l’Etat : • Les eaux de surface telles que : les cours d’eau permanents ou non, flottables ou non, navigables ou non, les lacs, les étangs et toute autre source ayant un caractère permanent ou temporaire dans la limite des plus hautes eaux avant débordement ainsi qu’une bande de 25 mètres au-delà de cette limite ; • Les nappes d’eau souterraine ; • Les sources thermo-minérales. Font partie du domaine public artificiel de l’Etat (...)

 

Liens