ACTIVITES > Région de Tahoua > Formation de formateurs

Le Secrétariat Permanent du Code Rural a organisé une formation de formateurs dans la région de Tahoua du 27 décembre 2012 au 2 janvier 2013 avec l’appui du Projet de gestion concertée des ressources naturelles pour la prévention des conflits et la lutte contre la pauvreté, financé par l’UE à travers l’ONG RAIL.

L’objectif était de former des membres du Secrétariat Permanent Régional du Code Rural et des Commissions Foncières Départementales de Madaoua et Konni afin que ces derniers puissent à leur tour former les Commissions foncières communales à remplir leurs missions de gestion et de sécurisation foncière.

 La formation s’est déroulée en trois grandes étapes :

  • Une formation théorique de trois jours à Madaoua. Cette formation a concerné le SPR de Tahoua, deux membres de la Cofodép de Madaoua, deux membres de la Cofodép de Konni et l’équipe du Projet. La formation a permis d’aborder le contenu de plusieurs modules de formation élaborés par le Secrétariat Permanent du Code Rural (introduction générale sur le Code Rural, Cofocom : composition, mission et fonctionnement, sécurisation foncière des ressources individuelles, gestion et sécurisation des ressources partagées, l’élaboration d’un plan d’actions, l’élaboration d’un règlement intérieur), mais aussi les modalités de leur application sur le terrain.
  • Une séance pratique de mise en œuvre de la formation au niveau d’une Cofocom. Les membres de la Cofodép ont dispensé la formation pendant trois jours sous la supervision du Secrétariat Permanent du Code Rural et avec l’appui de l’équipe du projet.
  • Une séance de travail avec l’ensemble des participants à la formation des formateurs pour dresser le bilan général et apporter les correctifs nécessaires aux éventuels imperfections relevées au cours de la séance pratique notamment.

Après cette formation, les membres des Cofodép de Konni et de Madaoua vont sillonner, avec l’appui du Projet, les communes de ces départements afin d’appliquer les connaissances acquises.

     
 
Inscrivez vous à la newsletter :  
Inscription
Désinscription
 

Questions

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser une telle méthode, en élaborant une convention locale entre les différents acteurs utilisateurs de la ressource. Malgré tout, il convient d’être très prudent dans une telle situation, afin de ne pas modifier ou altérer la vocation principale de pâturage de cette aire et de ne recourir qu’exceptionnellement à cette méthode.

 

Liens