Est-ce que le fait que le maire soit président de la Cofocom et le secrétaire général de la commune secrétaire permanent de la Cofocom peut poser problème pour la bonne marche de cette structure ?

Cela peut parfois poser problème, mais les textes ont prévu que le secrétaire général de la commune soit le secrétaire permanent de la Cofocom pour justement faciliter le traitement des dossiers au niveau de la commune et éviter de grever inutilement son budget en faisant recours au recrutement d’une tierce personne alors que le secrétaire général déjà salarié de la commune peut faire correctement ce travail. En plus, le fait d’avoir recours au secrétaire général de la commune permet à la Cofo d’avoir une personne habituée des structures administratives et capable de suivre et de rendre compte d’un point de vue administratif du fonctionnement de la Cofo.

En principe, leur mandat et leur position doivent donc faciliter le fonctionnement de la Cofo. Cependant, il faut :

  • Cultiver l’esprit de collégialité au sein des Cofos ;
  • Eviter l’instrumentalisation de la Cofocom ;
  • Respecter la distinction des fonctions et des responsabilités, ainsi que les différentes articulations entre le conseil municipal et la Cofocom. Il convient de les consigner dans le règlement intérieur.

En outre, le secrétaire permanent de la Cofocom lorsqu’il est aussi secrétaire général est parfois débordé.